Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
The TECH Tour

De l'huile sur le feu !

22 Avril 2009 , Rédigé par Sartoj Publié dans #actualité

Je vous mets ci-dessous un petit message qui m'a été envoyé par "Victor le marronnier" (le patron d'un petit resto bien sympathique dans Dardilly) sur "comment fait une multinationale pour faire du business à moindre coût".
C’est à la fois effarant  de voir ça et à la fois tellement banal qu’on a du mal à s’en offusquer, lisez plutôt la suite vous conprendrez...

Voiçi l'histoire :

Il semblerait que la conjuguaison de la mondialisation et de la crise donne à certains des idées aussi dingues que dangereuses et ça se passe près de chez vous. Je vous explique :

La marque Lesieur, que tout le monde connait, a acheté 40 000 tonnes d'une huile ukrainienne. Bon, j'ai rien contre l'Ukraine, notez. Sauf que l'huile en question provient d'une région proche de Tchernobyl. Cette société a  revendu une partie de cette huile à d'autres sociétés. Des mesures à posteriori ont démontré la présence d'huile minérale destiné à la lubrification des moteurs ( !!!). Mais , attendez, ce n'est pas fini : le pire est que ces sociétés ont eu l'accord des autorités françaises et européennes de mise sur le marché tant que la proportion de cette huile dans les produits vendus ne dépassait pas 10 %.

Donc, j'ai le grand honneur et la grande colère de vous apprendre que aujourd'hui même dans vos supermarchés habituels, ces produits sont en vente. Pour les marques les plus connues : Lesieur,  Fruit d'or, Iso 4, Frial et tous les produits dérivés de ces grands groupes ( vinaigrettes, tarama, thon et sardines à l'huile, etc...)

C'est le Canard enchainé qui a parlé de cette affaire il y a deux semaines. Information reprise un peu au niveau national, puis plus rien. La capacité de léthargie de nos démocraties me surprend de plus en plus, comme si en fait rien n'avait jamais changé depuis la Révolution Francaise. Les exploitateurs ont remplacé les dominateurs.

Quand de telles personnes sont prêtes à tout pour garder leur boulot ou au pire s'enorgeuillir de trop faire gagner d'argent à leur société qui ne leur rendra jamais, il devient urgent de réagir en asseillant leur numéro vert 0810 193 702 ( prix appel local) pour demander des précisions ou tout simplement saquer leurs produits.

N'hésitez pas, relayez cette information. Dites NON !!! Ils meurent de trouille ces couillons à l'idée que la rumeur ne se propage.

Cela en vaut la peine.

Victor le Marronnier révolté

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article