Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
The TECH Tour

Paradoxe de la nature humaine

16 Juillet 2009 , Rédigé par Sartoj Publié dans #sartoj

C'est l'histoire de deux amis qui marchaient dans le désert.


A un moment, ils se disputèrent et l'un des deux donna une gifle à l'autre.
Ce dernier, endolori mais sans rien dire, écrivit dans le sable : Aujourd'hui, mon meilleur ami m'a donne une gifle.


Ils continuèrent à marcher puis trouvèrent une oasis dans laquelle ils décidèrent de se baigner.
Mais celui qui avait été giflé manqua de se noyer et son ami le sauva.

Quand il se fut repris, il écrivit sur une pierre : Aujourd'hui, mon meilleur ami m'a sauvé la vie.

Celui qui avait donné la gifle et avait sauvé son ami lui demanda : "Quand je t'ai blessé tu as écrit sur le sable, et maintenant tu as écrit sur la pierre. Pourquoi ?

L'autre ami répondit: "Quand quelqu'un nous blesse, nous devons l'écrire dans le sable, où les vents du pardon peuvent l'effacer".
Mais quand quelqu'un fait quelque chose de bien pour nous, nous devons le graver dans la pierre, où aucun vent ne peut l'effacer.

Apprendre à écrire ses blessures dans le sable et à graver tes joies dans la pierre n'est pas chose aisée, notre enclin naturel à nous replier sur nous est parfois plus fort. L'insoutenable légéreté de l'Etre est parfois un fardeau bien lourd à porter, voilà tout le paradoxe de la nature humaine.

je vous rassure c'est pas de moi....
(cf Victor le marronier) 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

yhcnanad 16/07/2009 12:37

Bien jolie réflexion ce jour ....  mais effectivement la nature est telle que certains jouent sur terre battue pour mieux voir les Fautes .... moi je préfère jouer sur Pierre      !!!!Un ami.