Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
The TECH Tour

Un peu de gentillesse dans ce monde de brutes !

19 Janvier 2010 , Rédigé par Sartoj

Je vous fais part d'un texte que j'ai beaucoup aimé, et au lieu de pondre ma version je vous le fais lire dans sa version originale toujours aussi bien écrite :

"

Est ce que vous vous rappelez, étant gosse, que certaines idées nous sont imposées, comme si elles étaient avérées dans le temps et l'espace. Je vous parle de cela, car aujourd'hui, je voulais vous parler de la gentillesse. Avez vous remarquer comme on apprends aux enfants à être "gentil" quand ils sont petits et quand ils deviennent plus grands à ne plus lêtre, on leur dit " trop bon, trop con" comme si cette gentillesse était synonyme de bêtise.

D'ailleurs, en passant, le mot bêtise vient de bête qui se rapproche plus de la "bête" méchante de l'Apocalypse de Saint jean que de l'idiot du village...je ferme la paranthèse.

En fait, cette gentillesse s'apparente plus à la politesse qui est certainement la forme la moins simple et la plus sournoise de la gentillesse.

Alors, on désapprends à être gentil quand on grandit, car gentil veut dire bête. Selon une idée reçue fort répandue, l'intelligence ne saurait se départir d'une certaine dose de méchanceté.

Mais, ne soyons pas dupe, nous savons tous que la méchanceté renvoit à un sentiment de frustation ou une angoisse d'être perçu comme vulnérable.

 

Moi, Victor le marronnier, je dis que la gentillesse est l'intelligence de celui qui n'a pas peur de voir son image mise en cause sans s'effondrer. Une attitude à contre courant du cynisme ambiant qui veut que nous cherchions à tirer profit dans n'importe quelle situation que nous propose la vie.

Alors, arretons de trop penser que l'autre est l'ennemi. L'immense majorité de nos échanges se passe sans méchanceté. Le mépris, la méfiance, l'aggrésivité sont autant de comportements couteux au psychisme. Et qu'y gagnons nous ? que des méfaits..stress , angoisse, isolement.

 

N'oublions jamais que nous sommes des animaux sociaux ( enfin vous pas moi bien sur) et que notre survie passe par la qualité de nos relations avec les autres. Mieux vivre ensemble, c'est plus qu'une question de bien être, c'est une question de survie.

 

 

Victor le Marronnier

S'inscrire à la goodnews de Victor ? www.restoboldair.fr

"

A vos commentaires ....

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article